« Microbes » et sécurité en Côte d’Ivoire

L'auteur se penche ici sur la Côte d'Ivoire post- 2011. Depuis la fin de la crise post-électorale, le gouvernement a lancé, depuis 2012, une série de réformes, notamment au travers du plan national de développement (PND). Dans le cadre de ce dernier, les autorités amorcèrent une grande réforme du secteur de la sécurité (RSS) en mettant l’accent sur la sécurité humaine, considérée comme pilier de « l’émergence à l’ivoirienne » et corollaire indispensable du développement économique. Malgré ces progrès, des problèmes subsistent, et les autorités doivent aujourd’hui composer avec de nouvelles formes d’insécurité. Parmi ces nouveaux défis figurent les « enfants en conflit avec la loi », plus communément appelés « microbes », symboles des fragilités de la période post-électorale. Qui sont ces enfants « en rupture avec la loi » ? Quelle est l’origine de ce phénomène et quelle est sa trajectoire ?

Pour accéder à l'article « Microbes » et sécurité en Côte d’Ivoire, veuillez suivre le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Author(s)

Country