Dérives autocratiques et anéantissement en huis-clos des voix critiques au Burundi: Quel rôle pour l’Union Européenne ?

Depuis l’explosion de la crise politique en 2015 au Burundi, date à laquelle le Président de la République Pierre Nkurunziza a décidé de briguer un troisième mandat en violation de la Constitution et de l’Accord d’Arusha, une campagne de répression systématique des voix dissidentes, d’usage disproportionné de la force lors des manifestations, de violations graves et à grande échelle des droits et des libertés fondamentales par le régime, est à l’œuvre dans ce pays.

Cette situation s’empire depuis l’annonce en décembre dernier de l’organisation d’un référendum constitutionnel controversé afin de modifier substantiellement la Constitution de 2005 et revenir ainsi notamment sur les acquis d’Arusha.

Afin d'accéder à l'analyse, Dérives autocratiques et anéantissement en huis-clos des voix critiques au Burundi: Quel rôle pour l’Union Européenne ?, veuillez suivre le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Country

Organisation Type(s) Types