L'appareil sécuritaire et la transition politique au Soudan

Depuis le 11 avril 2019 et le renversement d’Omar el-Béchir, le Soudan s’est engagé dans un processus politique incertain et complexe. Parmi les nombreuses questions soulevées domine celle de l’ampleur et de la nature des mutations en cours : s’agit-il d’un véritable changement de régime ou d’une simple transformation du système pour survivre à la crise ? Afin d’y répondre, il est nécessaire de s’intéresser à l’appareil sécuritaire car c’est lui qui a pris les rênes du pouvoir, en particulier l’armée, et qui s’impose comme l’acteur central de la transition face à l’opposition civile. Cette note analyse l’architecture, l’histoire et les évolutions de cet appareil depuis 1989.

Pour accéder à l'intégralité du document L'appareil sécuritaire et la transition politique au Soudan, veuillez suivre le lien. 

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Country