La sécurité frontalière en Afrique de l’Ouest : migration, construction des États et nouvelles technologies

Cette analyse se penche sur les multiples pratiques de sécurité frontalière en Afrique de l’Ouest, regroupées autour de trois dimensions : la gestion des flux migratoires par une coopération policière de plus en plus étroite, le renforcement de capacités matérielles et infrastructurelles facilitant la construction de l’État, et une confiance accrue dans les technologies de l’information telles que l’identification biométrique.

Afin d'accéder à l'analyse, La sécurité frontalière en Afrique de l’Ouest : migration, construction des États et nouvelles technologies, veuillez suivre le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike