Les conséquences en termes de stabilité des interventions militaires étrangères dans le monde arabe

Le début du XXIe siècle est marqué par la multiplication des interventions militaires étrangères sur un périmètre étendu du monde arabe, s’étendant du Maghreb à la péninsule arabique, qu’il s’agisse de la Libye, de la Syrie, de l’Irak ou du Yémen. Cette donne, inédite depuis la décolonisation, intervient dans un contexte régional plus que jamais instable et tendu à l’extrême.

Cette étude se propose d’analyser les conséquences des interventions militaires étrangères dans le monde arabe – dont certaines sont encore actuellement en cours – en termes de stabilité et de sécurité. Il ne s’agit pas ici de s’interroger sur les intentions initiales des acteurs qui en sont à l’origine ou sur le cadre juridique censé les encadrer ou non, mais sur les effets de ces interventions au niveau des contextes politiques, humains et sécuritaires des pays concernés et de la région tout entière.

Afin d'accéder à l'article, Les conséquences en termes de stabilité des interventions militaires étrangères dans le monde arabe, veuillez suivre le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike