Paris espère de Ryad une aide financière pour la force du G5 Sahel

Le président français Emmanuel Macron a demandé à l'Arabie Saoudite une aide financière à la force des pays du G5 Sahel, pour laquelle il manque encore environ 100 millions de dollars de financement, a indiqué l'Elysée vendredi.

La France a épaulé l'initiative des pays du G5 Sahel, qui regroupe cinq pays de la région (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Tchad et Niger) de créer une force militaire conjointe aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, une zone très instable devenue un foyer pour les groupes extrémistes.

Pour accéder à cet article, veuillez suivre le lien.