«Robots tueurs»: encadrement ou interdiction?

Ce 13 novembre 2017, les Nations unies vont ouvrir des discussions officielles sur la problématique des «robots tueurs», avec la première réunion d’un groupe d’experts dédié à ce sujet. Fin août déjà, une centaine de professionnels du secteur de la robotique et de l’intelligence artificielle, dont Elon Musk, signaient une lettre ouverte à l’ONU demandant une interdiction des armes létales autonomes. Cette lettre fait écho à un autre appel de juillet 2016 qui avertissait des dangers posés par l’autonomisation croissante de certains systèmes d’armes. Quels sont les enjeux de la conférence de cette semaine et quelles sont les termes de la problématique des « robots tueurs » en général?

Pour accéder à cet article, veuillez suivre le lien.