Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

Ces derniers mois, la guerre entre l’EPL et l’ELN dans le Catatumbo a déplacé plusieurs milliers de personnes, 9 000 selon l’ONU. Les paysans quittent leurs fermes éparses dans les montagnes pour se rassembler dans des refuges provisoires, puis ils rentrent chez eux une fois les combats passés. Ces affrontements se déplacent dans la région selon une logique indiscernable. Il arrive que les civils se retrouvent pris entre deux feux. Les familles se rassemblent et attendent que cela passe, impuissants. Certains ne peuvent plus aller cultiver leurs champs, minés par les guérilleros. Des écoles ont fermé. Les habitants du Catatumbo sont prisonniers, et fatigués de ce conflit qu’ils ne comprennent pas.

*9*****

Publisher(s)

Country(ies)

Related Organisation(s)