Cambridge University Press

No programmes have been added yet.
No support mandates have been added yet.

Coordonnateur de Protection (h/f)

Location: Niamey, Niger
Application Deadline: 27/05/2019 11:55 pm

COOPI au Niger

COOPI est présent au Niger depuis 2012 avec un bureau de coordination à Niamey, et de bases terrain à Diffa, Agadez, Dosso et Tillabéry. Actuellement, COOPI travaille dans la région de Diffa dans les secteurs de la protection, la santé mentale, et l’éducation en situation d’urgence, à Niamey et Agadez dans la migration mixte avec la gestion des cases de passage et l’appui psychosocial des réfugiés et migrants, dans le district de Tillabéry à travers une intervention dans le domaine de la nutrition, à Dogon Doutchi à travers un projet dans le domaine de la sécurité alimentaire. Les principaux bailleurs de fonds sont l’UE, ECHO, la Coopération Suisse, la Coopération Italienne (AICS), OFDA et les agences des nations unies (UNHCR, UNICEF). 

Responsabilités

Assurer la coordination, la programmation et le suivi de la mise en œuvre des activités et l'évaluation des projets dans le domaine de la protection. Le responsable des programmes de protection sera également responsable de la rédaction de nouvelles propositions et de la supervision des rapports de projet, en liaison avec le coordinateur du programme et le Chef de Mission.

Le/la coordonnateur de protection sera basé dans le bureau de coordination de COOPI Niger à Niamey, et fera partie de l’équipe programme (coordinateurs sectorielles, chefs de projets). Il/elle sera sous la supervision du Chargé de Programme.  

Pour accéder à l'offre d'emploi, Coordonnateur de Protection, veuillez suivre le lien.

Vacancy

Policy and Research Papers

The EU, NATO and the Integration of Europe: Rules and Rhetoric

Why did Western European states agree to the enlargement of the EU and NATO? Frank Schimmelfennig analyzes the history of the enlargement process and develops a theoretical approach of 'rhetorical action' to explain why it occurred. While rationalist theory explains the willingness of East European states to join the NATO and EU, it does not explain why member states decided to admit them. Using original data, Schimmelfennig shows that expansion to the East can be understood in terms of liberal democratic community building. Drawing on the works of Jon Elster and Erving Goffman, he demonstrates that the decision to expand was the result of rhetorical action. Candidates and their supporters used arguments based on collective identity, norms and values of the Western community to shame opponents into acquiescing to enlargement. This landmark book makes an enormous contribution to theory in international relations and to the study of European politics.

Access full paper at http://www.cambridge.org/gb/knowledge/isbn/item1170965/?site_locale=en_GB

Paper