La République centrafricaine : un conflit endémique et de nouveaux acteurs

Depuis son indépendance, en 1960, la République centrafricaine n’a connu presque pas de répit, à cause des différents soulèvements, rebellions, coups d’Etat et interventions étrangères. Cet Etat, conçu par le bon vouloir du système colonial, avec des frontières multiples et des richesses immenses, va concentrer l’ensemble des contradictions et points négatifs du continent africain, à savoir la mauvaise gouvernance, avec toutes ses formes et manifestations à l’extrême, et les conflits identitaires. La communauté internationale n’y est parvenue qu’à des chimères de résolution des conflits, vite mises en échec par les interventions étrangères et la gabegie des seigneurs de la guerre et des différents prétendants au pouvoir à Bangui. Ce papier se propose de retracer l’histoire tumultueuse de ce pays, essayant d’y trouver quelques clés d’explication de cette instabilité chronique, comme il tend à scruter le présent et les nouveaux acteurs de cette instabilité.

To read the full report La République centrafricaine : un conflit endémique et de nouveaux acteurs, kindly follow the link

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike