Le Brexit et la défense européenne: un choix de fond pour l’Union

Que le Brexit se déroule de manière ordonnée ou non, tôt ou tard les Européens et les Britanniques seront appelés à redéfinir leur relation. Les désaccords restent pourtant nombreux des deux côtés de la Manche. En matière de défense, ils sont surtout paradoxaux.

Depuis que Londres a signifié son intention de quitter l’UE, ses appels du pied pour conserver un rôle central au cœur de la PSDC ne se comptent pas. Tout à coup, le Royaume-Uni n’apparait plus comme cet acteur sceptique et désintéressé qui haussait systématiquement les épaules face au projet d’une défense européenne. Il se retrouve dans l’inconfortable position du demandeur.

La perspective s’est donc inversée. Les Européens ne doivent plus retenir les Britanniques par la veste, en essayant de les convaincre du bien-fondé de la PSDC. Désormais ils doivent éviter que, en sortant par la porte, le Royaume-Uni ne tente de revenir par la fenêtre.

Pour accéder à l'analyse, Le Brexit et la défense européenne: un choix de fond pour l’Union, veuillez suivre le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Country

EU UK

Organisation Type(s) Types