Menace djihadiste dans le Sinaï : une politique gouvernementale du tout répressif contreproductive ?

Le nombre de morts sans précédent lors de l’attaque d’une mosquée de Bir al-Abed, localité du Sinaï, vendredi dernier ne doit pas occulter le vide sécuritaire et politique qui caractérise la péninsule depuis près d’un demi-siècle, ni l’impasse de la politique répressive du gouvernement égyptien menée au nom de la lutte contre le terrorisme. Pour nous éclairer, le point de vue de Didier Billion, directeur adjoint à l’IRIS.

Pour accéder à cet article, veuillez suivre le lien.