Le Tchad a-t-il peur d’internet ?

En 2016, la Tchad est en émoi : des milliers de citoyens descendent dans les rues de N’Djaména pour dénoncer le viol de Zouhoura, une lycéenne de 16 ans, par un groupe d’adolescents (dont des fils de dignitaires tchadiens). Pour faire taire la population, le président Idriss Déby, au pouvoir depuis 1990, coupe l’accès à internet. Bis repetita deux mois après, lorsqu’il est réélu à la présidence. Une méthode qu’il adapte en 2018 en bloquant les réseaux sociaux, quand il modifie la Constitution pour rester au pouvoir.

*9*****

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Country(ies)

Organisation Type(s) Types

Related Organisation(s)