Les nombreux facteurs qui favorisent l’extrémisme violent dans le nord du Mozambique

Le mouvement islamiste armé dans la province de Cabo Delgado, dans l’extrême-nord du Mozambique est responsable de plus  de 100 morts, de destructions de biens et du déplacement de milliers de personnes. Le groupe exploite les vulnérabilités sociétales sous-jacentes d’iniquité, d’insécurité des droits fonciers et de méfiance envers les autorités.

Pour acceder  à l'intégralité de la publication, Les nombreux facteurs qui favorisent l’extrémisme violent dans le nord du Mozambique, veuillez cliquer sur le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Country