Sahélisation de la violence extrémiste : Est-ce la naissance d’une troisième génération de terrorisme ?

Sommes-nous en train d’assister à l’émergence d’une troisième génération de jihadisme au Sahel ? Après le phénomène mondialisé des années 90 né sous l’impulsion des jihadistes afghans et porté par Oussama Ben Laden et Al Qaeda, un autre courant a vu le jour ces dernières années avec l’arrivée de Daech, caractérisé par une territorialisation de la lutte et le rêve d’un califat. Ces deux mouvements se sont livrés une rude bataille en terrain sahélien, fragmenté en plusieurs structures, composées et dirigées au départ par des Maghrébins et des moyen-orientaux. Mais aujourd’hui, la rupture doctrinaire avec el Qaeda –qui prône l’attaque contre les populations civiles- ainsi que le recul de Daech entraînent une recomposition totale du jihadisme au sahel, un jihadisme qui s’appuie sur des recrues locales et est commandé par des leaders locaux. Le terrorisme au sahel a un nouveau visage : quels en sont les contours ? Quelle en est la doctrine ? Quels en sont les visées et les facteurs moteurs et en quoi ce troisième modèle se démarque t-il de ceux qui l’ont précédé ?

Afin d'accéder à l'analyse, Sahélisation de la violence extrémiste : Est-ce la naissance d’une troisième génération de terrorisme ?, veuillez suivre le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Publisher

2018

Country