Fondation pour la Recherche Stratégique

No programmes have been added yet.
No support mandates have been added yet.
No vacancies have been added yet.

Policy and Research Papers

Les mutations des mouvements djihadistes en Afrique du nord et au Sahel : d'AQMI à l'État Islamique

La création d’Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) en 2007 avait pour but d’unifier l’ensemble des groupes djihadistes en Afrique du Nord et de relancer leur combat dans la région. Dans ce contexte, l’article propose d’analyser et d’expliquer les récentes mutations des groupes armés djihadistes dans la région et d’expliquer, notamment, l’apparition de l’État Islamique EI. De plus, l’article montre que la décision des groupes djihadistes armés de changer d’allégeance d’Al-Qaida vers l’État Islamique est le résultat d’une double dynamique qui intervient dans un contexte d’émergence d’une nouvelle génération de combattants dont les références historiques ne sont pas Al-Qaida ni le Djihad en Afghanistanet donc plus susceptibles de se rallier à l’EI plus proche d’eux.

Pour accéder à  Les mutations des mouvements djihadistes en Afrique du nord et au Sahel : d'AQMI à l'État Islamique, veuillez cliquer sur le lien.

Paper

Climat/environnement : des signaux faibles sur le plan sécuritaire ?

Ce rapport d’étude a pour objectif de comprendre dans quelle mesure le climat et l’environnement peuvent-ils – et ont-ils pu – contribuer à l’émergence des crises violentes. Il interroge donc le potentiel, encore mal compris, des changements climatiques et environnementaux à jouer le rôle de multiplicateur de menaces ou d’amplificateur de risques. Il s’appuie notamment sur trois cas d’étude pour évaluer leurs responsabilités dans le déclenchement de crises passées ou en cours (Syrie, Darfour, Nigéria)

Pour accéder à l'étude Climat/environnement : des signaux faibles sur le plan sécuritaire ?, veuillez suivre le lien. 

Paper

Le Burundi en crise : Pirates contre 'Vrais' Combattants

Cette note étudie le cas du Burundi, enferré dans une crise politique, sécuritaire et humanitaire, qui s’accompagne d’un discours particulier du pouvoir. Dans ces conditions, l’exercice du dialogue est impossible. Le parti au pouvoir, le CNDD-FDD, s’enferme dans une rhétorique de la vérité légitimant l’usage de la répression et de la violence étatique sur toute personne considérée comme opposant.

Pour accéder à l'étude Le Burundi en crise : Pirates contre 'Vrais' Combattants, veuillez suivre le lien. 

Paper

La politique de sécurité de l’Allemagne après la parution du Livre blanc : ni refondation ni statu quo

Cette étude se penche sur le contenu stratégique du Livre Blanc allemand, explicité dès le préambule rédigé par la Chancelière fédérale : les répercussions du désordre mondial sur l’Allemagne et l’Europe exigent de « décri[re] les fondements de la politique de sécurité allemande et le cadre dans lequel celle-ci s’exerce » et d’« identifie[r], pour l’ensemble du Gouvernement fédéral, les champs d’action de la politique de sécurité  ». L'étude pose ainsi la question des principes de sécurité d’un pays qui se définit comme une « société ouverte », une « économie nationale prise dans un réseau mondial » et une « nation ».

Pour accéder à l'étude La politique de sécurité de l’Allemagne après la parution du Livre blanc : ni refondation ni statu quo, veuillez suivre le lien.

Paper

Moderniser et discipliner, la réforme de l’armée chinoise sous Xi Jinping

Le secrétaire général du Parti communiste chinois Xi Jinping a lancé en 2013 une vaste réforme de l'Armée populaire de libération (APL) afin d’en faire une armée moderne et puissante, un véritable outil au service de la protection des intérêts nationaux chinois. Mise en œuvre à partir de fin 2015, cette réforme vise à accroître les capacités opérationnelles de l'APL grâce à une chaîne de commandement optimisée, une restructuration des forces et une nouvelle organisation militaire du territoire chinois. La réforme vise également à garantir le contrôle politique et disciplinaire du Parti sur son armée.

Pour accéder à l'étude Moderniser et discipliner, la réforme de l’armée chinoise sous Xi Jinping, veuillez cliquer sur le lien.

Paper

République démocratique du Congo : une alternance pacifique est-elle encore possible ?

Cette analyse se penche sur les perspectives à court terme pour la République Démocratique du Congo qui se trouve dans l'impasse politique, en soulignant notamment les relations entre le pouvoir en place et les forces de sécurité.

Pour accéder à l'étude République démocratique du Congo : une alternance pacifique est-elle encore possible ?, veuillez cliquer sur le lien.

Paper