Guinea-Conakry

Guinea-Conakry

Etudes de cas

Improving Coherence and Coordination Through a Joint Multi-actor Assessment in Guinea

Selected Resources

Policy Brief- Addressing state fragility in Guinea-Conakry: A European success story?- Cristina Barrios, FRIDE

This case study outlines the lessons from the UN-ECOWAS joint multi-actor security sector assessment mission in response to the request of the Guinean transitional authority including the interim president, General Konate. The purpose of the mission was the "diagnosis of the security sector" in Guinea.

case study

UN Mediation and the Politics of Transition after Constitutional Crises

Context

When a coup d'état or unconstitutional change of government happens, how does the UN respond? This is the question addressed in IPI's latest policy paper: UN Mediation and the Politics of Transition after Constitutional Crises by Charles T. Call.Examining the UN's experience in dealing with such political crises in Kenya, Mauritania, Guinea, Madagascar, and Kyrgyzstan between 2008 and 2011, this report identifies trends across the cases and draws lessons regarding the role of international mediation and the transitional political arrangements that emerged.

Selected Resources

Strengthening the UN's Mediation Support Unit, whose standby team of thematic experts have been successfully deployed in several cases;In order to ensure a principled, coherent, and effective response that prevents the escalation of violence and facilitates a country's return to constitutional order, Call recommends:

  • expanding and adequately resourcing UN regional offices, which have made singular contributions to mediation efforts;
  • appointing mediators with prior professional experience in other multilateral organizations, who can contribute to effective collaboration among international and regional organizations;
  • preparing the UN more systematically for addressing electoral disputes;
  • enhancing communication between the UN Department of Political Affairs and resident coordinators on the ground;
  • creating effective UN mechanisms to monitor transitional arrangements, including power sharing arrangements and other efforts for reconciliation, justice, and conflict-sensitive development.
  • Interestingly, Call argues that the UN should be cautious about adopting a blanket policy of denouncing all departures from constitutional order.
case study

Outils

Outil 1 : Leadership Politique et Dynamique Endogène des Processus de Réforme du Secteur de la Sécurité

Le premier Outil de la Boîte à Outils pour la réforme et la gouvernance du secteur de la sécurité en Afrique de l’Ouest aborde la volonté politique et de la dynamique endogène sur lesquels doit reposer tout processus de réforme du secteur de la sécurité (RSS).

En l’absence d’un engagement politique fort de la part des autorités nationales, le processus de RSS est condamné à l’échec, quelles que soient les ressources matérielles et l’expertise technique mobilisées. La RSS doit reposer sur une initiative nationale endogène, être conçue en réponse aux défis d’un contexte national foncièrement unique et être conduite de bout en cout par les acteurs nationaux qui en assument la pleine responsabilité. Pour que la RSS produise des résultats durables, il est également indispensable de garantir l’implication active d’une masse critique de citoyens – hommes et femmes – issus de toutes les couches de la société dans la définition et la mise en œuvre d’un programme de réforme reflétant une vision commune de la sécurité. À défaut de reposer sur une dynamique endogène large et un projet de société en matière de sécurité auquel toutes les parties prenantes nationales sont en mesure de s’identifier, la RSS est vouée à l’échec.

Reconnaissant les défis qui peuvent être associés à la mise en pratique de ces principes, l’Outil 1 offre des conseils pratiques en vue de renforcer le leadership et s’assurer que le processus soit véritablement national et définir une vision inclusive, nationale de la sécurité pour servir de base à la RSS. Il offre un aperçu des points d’entrée pour la RSS dans un cadre plus large de gouvernance nationale et dans le contexte ouest-africain. Il donne aussi des suggestions quant à l’institutionnalisation du leadership national et la coordination d’un processus RSS, y compris à travers la communication stratégique. 

L’Outil s’adresse principalement aux décideurs au niveau stratégique, aux responsables gouvernementaux impliqués dans la gouvernance du secteur de la sécurité, ainsi qu’aux conseillers et professionnels de la RSS au niveau national. Il offre également aux membres du Parlement, aux autres institutions de contrôle, aux organisations de la société civile et aux partenaires au développement une vue d’ensemble des responsabilités incombant au pouvoir exécutif en matière de RSS, ainsi qu’un aperçu des éléments permettant de garantir tout au long du processus que celui-ci repose bien sur une dynamique nationale endogène et inclusive.

Pour plus d'information sur l'outil Leadership Politique et Dynamique Endogène des Processus de Réforme du Secteur de la Sécurité, veuillez suivre le lien vers le site de DCAF.

Veuillez cliquer sur les liens pour accéder aux autres documents de la Boîte à outils pour la réforme et la gouvernance du secteur de la sécurité en Afrique de l’Ouest: 

Outil 2 : La programmation de la réforme du secteur de la sécurité

Outil 4 : Gestion efficace de l’appui extérieur à la réforme du secteur de la sécurité

Outil 6 : Le rôle de la société civile dans la réforme et la gouvernance du secteur de la sécurité

Cette publication existe également en English et en português

Tool

Outil 2 : La programmation de la réforme du secteur de la sécurité

La conduite d’un processus de RSS requiert bien souvent la traduction d’une vision politique nationale de la sécurité un programme opérationnel, qui articule les différentes actions à mettre en œuvre pour avancer vers les transformations sociétales souhaitées en termes de sécurité pour tous. De ce point de vue, la programmation de la RSS offre des outils permettant à la fois de déterminer la nature du changement recherché dans le fonctionnement du secteur de la sécurité et de planifier sa mise en œuvre de façon structurée et mesurable dans le temps. L’Outil 2 de la Boîte à Outils pour la réforme et la gouvernance du secteur de la sécurité en Afrique de l’Ouest aborde les étapes successives de la programmation de la RSS qui, de la conduite d’une évaluation préalable des besoins à la mise en place de mécanismes de coordination garantissant la cohérence d’ensemble des efforts nationaux de RSS, contribuent à la mise en place d’un programme de réforme adapté à un contexte national, à nul autre pareil.

L’Outil propose des orientations pratiques concernant la priorisation des actions de réforme et leur séquencement, la budgétisation du programme et la mobilisation des ressources nécessaires à sa mise en œuvre, la mise en place de mécanismes de gestion viables et performants, la coordination des acteurs nationaux et internationaux impliqués dans la mise en œuvre du programme et l’élaboration d’une stratégie de communication destinée à soutenir la transparence et renforcer l’assise nationale du programme.

Pour plus d'information sur l'Outil 2: la Programmation de la Réforme du Secteur de la Sécurité, veuillez suivre le lien vers le site de DCAF.

Veuillez cliquer sur les liens pour accéder aux autres documents de la Boîte à outils pour la réforme et la gouvernance du secteur de la sécurité en Afrique de l’Ouest: 

Outil 1 : Leadership Politique et Dynamique Endogène des Processus de Réforme du Secteur de la Sécurité

Outil 4 : Gestion efficace de l’appui extérieur à la réforme du secteur de la sécurité

Outil 6 : Le rôle de la société civile dans la réforme et la gouvernance du secteur de la sécurité

Cette publication existe également en English et en português.

Tool

Ferramenta 1 : Liderança Política e Apropriação Nacional dos Processos da Reforma do Sector de Segurança

Esta ferramenta 1 « Liderança Política e Apropriação Nacional dos Processos da Reforma do Sector de Segurança », parte da « Caixa de Ferramentas para a Reforma e Governação do Sector de Segurança na África Ocidental », fornece orientações práticas para as autoridades nacionais da África Ocidental sobre como abordar a RSS de uma forma que demonstre liderança e garanta uma apropriação nacional inclusiva. Ressalva a importância da vontade política na formulação de políticas relacionadas com o sector de segurança, a necessidade de envolver actores não-estatais não só na fase inicial, mas também durante todo o processo de reforma, e a necessidade de articular a RSS com outras políticas e reformas à escala nacional. A ferramenta também se debruça sobre o papel desempenhado pela CEDEAO, que apoia os estados-membros na construção de processos de reforma endógenos. Aborda igualmente os desafios práticos que as autoridades nacionais poderão vir a enfrentar na concepção e implementação de processos de RSS, propondo também soluções para enfrentá-los.

A ferramenta pretende ser um recurso para os responsáveis pela tomada de decisões estratégicas, funcionários governamentais, consultores nacionais e outros profissionais de RSS. Também disponibilizará aos membros do parlamento, a outras instituições de supervisão, às organizações da sociedade civil (OSC) e aos parceiros de desenvolvimento uma visão geral das responsabilidades que o poder executivo tem na RSS e sobre como garantir a apropriação nacional ao longo do processo.

Para maiores informações sobre a Ferramenta 1 : Liderança Política e Apropriação Nacional dos Processos da Reforma do Sector de Segurança, siga o link para o website do DCAF.

Por favor, siga o link para ter acesso às outros documentos da Caixa de Ferramentas para a Reforma e Governação do Sector de Segurança na África Ocidental: 

Ferramenta 2 : Programação da Reforma do Sector de Segurança

Ferramenta 4 : Gestão Eficaz do Apoio Externo à Reforma do Sector de Segurança

Ferramenta 6 : Envolvimento da Sociedade Civil na Governação e Reforma do Sector de Segurança

Esta é a versão em Português da publicação. It is also available in English et disponible en français.

Tool

Vidéos

Le système judiciaire en Guinée

Entretien avec maître Mamadou Laminé Fofana, conseiller spécial auprès de la présidence guinéenne pour la réforme du secteur de la justice.

" Les gens ils vont en justice, ils plaident pendant des années, parce que ça prend énormément de temps, et ils ont une décision judiciaire qui est définitive parce qu’elle revêtue la formule exécutoire. "

Quote author
video

Documents de recherche et de stratégie

Etude portant sur les perspectives de revalorisation des Forces de défense et de sécurité de la Guinée

La présente étude traite de la revalorisation des Forces de Défense et de Sécurité de la Guinée; elle fait partie du plan d’action de BEFORE qui a été élaboré au cours de l’atelier de "réflexion sur une stratégie de consolidation de la paix en Guinée" en mai 2009. Elle fait ressortir les différents facteurs qui pourraient conduire à cet objectif qui est d’aider les Forces de Défense et de Sécurité guinéennes à agir de manière orthodoxe, conformément aux lois et règlements en vigueur. Ainsi, elles éviteront de commettre des dérapages du genre de ce qui a été constaté en Guinée, notamment à Conakry. L’étude traite également de la réinsertion des militaires libérés et de la reconversion de certains militaires en activité, de même que les militaires membres du Conseil National pour la Démocratie et le Développement (CNDD), après la transition.

Cette étude ne traite pas de la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) qui est un travail de fond, de profonde restructuration qui englobe également la justice, l’administration pénitentiaire, la prise en compte du genre, la sécurité humaine, les systèmes de sécurité qu’offrent les sociétés privées, etc.

Paper

Guinea: Reforming the Army

The report outlines the armed forces’ evolution under independent Guinea’s three previous heads of state and the legacies for current reform efforts. Secondly, it looks at the current state of the military and (to a lesser extent) other security forces, considering recruitment issues, indiscipline, impunity, factionalisation, civil-military relations and life
in the armed forces. Thirdly, it considers the efforts at army reform and lays out a way to make them succeed.

Paper

Etude complémentaire du volet Justice du Programme d’appui institutionnel à la Gouvernance en Guinée

Cette étude du système judiciaire guinéen menée en 2009 procède à un état des lieux des conditions de fonctionnement des juridictions, de l’application du droit et de l’évolution de la jurisprudence. Elle fait des propositions tendant au renforcement des structures et des capacités humaines, la préparation d’Etats Généraux de la Justice et l’élaboration d’un plan sectoriel de réforme à court et moyen terme.

Paper

Guinée - Les organes de lutte contre la corruption

Cette étude vise à évaluer les mécanismes de lutte contre la corruption mis en place en République de Guinée pour la promotion de la bonne gouvernance afin de renforcer l’Etat de droit.

L’étude a été entreprise comme un effort pour répondre aux questions suivantes : Quels sont les mécanismes de lutte mis en place pour lutter contre la corruption en Guinée ? Dans  quelle mesure le cadre légal et institutionnel de ces mécanismes contribue-t-il à leur efficacité ou plutôt en constitue un obstacle ? Quelles sont les limites de la lutte contre la corruption et comment le gouvernement pourrait-il y remédier?

Paper

Guinée : remettre la transition sur les rails

Après l’élection d’Alpha Condé à la présidence en novembre 2010, des élections législatives doivent clôturer une nouvelle étape de la transition politique guinéenne. La récente expérience de politisation violente des ethnicités et le manque de confiance des acteurs politiques dans le dispositif électoral sont des motifs d’inquiétude. Le président Condé a engagé unilatéralement une refonte du système électoral, mais il suscite d’autant plus de méfiance que les perspectives du parti présidentiel pour les législatives sont incertaines. Il n’a prêté que peu d’atten­tion, et bien tard, à la réconciliation et au dialogue avec son opposition, très mobilisée. La Guinée ne peut se permettre ni un bricolage du système électoral ni une nouvelle campagne fondée sur des arguments ethniques. Un accroissement des tensions à l’approche du scrutin pourrait susciter des violences intercommunautaires. Il pourrait aussi offrir une opportunité d’agir à ceux qui, dans l’armée, se satisfont mal d’avoir regagné les casernes. L’attaque lancée le 19 juillet 2011 par des militaires contre la résidence du président confirme la réalité de ce risque. Il y a donc aussi une necessité pour la réforme du secteur de la sécurité (RSS), pour laquelle la communauté internationale avait marqué sa disponibilité dès la prise de pouvoir du général Konaté. Sur ce point très sensible, les progrès ont été lents. 

Paper

Human Rights Watch report | Guinea: Security Force Excesses, Crimes

As detailed in this report, Human Rights Watch accuses some members of Guinea’s security forces of using excessive lethal force, engaging in abusive conduct, and displaying a lack of political neutrality when responding to election-related opposition protests in April and May 2015. It reports that members of the police force were most frequently implicated in the abuses, revealing an urgent need for accountability, better command responsibility, and training.

Read the report online.

Paper

“We Have Lived in Darkness” A Human Rights Agenda for Guinea’s New Government

In this report, Human Rights Watch identifies the key rule of law challenges faced by the new administration, explores some of the factors which have contributed to them, and makes recommendations on how to end this history of abuse and impunity and ensure Guinea’s successful transformation from an abusive state into one that guarantees the rights of its people. The report calls on the new administration to adequately support and reform the judiciary; ensure those responsible for state-sponsored massacres in 2007 and 2009 are brought to justice; establish a
truth-telling mechanism to explore the dynamics that gave rise to and sustained successive repressive regimes; rein in, professionalize, and reform the security sector; and ensure Guinea’s population can benefit from the country’s abundant natural resources by establishing an independent anti-corruption commission.

Paper

Les armées africaines et le pouvoir politique au sud du Sahara

Dans un contexte post-indépendances, l’Afrique sub-saharienne a constitué un terrain propice aux coups d’Etat. Ce numéro des Champs de Mars, la revue académique de l'Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire (IRSEM), s'intéresse à la conception du pouvoir militaire dans ces pays, présentant les liens particuliers qu'il entretient avec le pouvoir politique. Les rapports entre légitimité de l'armée et celle du pouvoir politique sont donc mis en exergue. 

Sommaire

  • Introduction au thème : de l’institutionnalisation de l’armée dans l’appareil d’État (Axel Augé et Amandine Gnanguênon)
  • Le coup d’État de décembre 2008 et la transition controversée en Guinée (Dominique Bangoura)
  • La démilitarisation paradoxale du pouvoir politique au Burkina Faso (Léon Sampana)
  • D'une armée prédatrice à une force au service de l’ONU : l’exemple de la Sierra Leone (Aline Leboeuf)
  • Les institutions militaires sud-africaines et zairo-congolaises face aux processus démocratiques : éléments d’analyse politique et stratégique (Mathias Eric Owona Nguini)
  • Varia : Le rôle politique de l’armée dans les pays d’Afrique lusophone (Neia Fernandes Monteiro)
  • Post-face : du lien entre État, armée et société (Mathurin Houngnikpo)

Pour accéder au Champ de Mars sur les armées africaines et le pouvoir politique au sud du Sahara, veuillez suivre le lien.

Paper

Diagnostic local de sécurité 2016 : Communes urbaines de Coyah et Dubréka

Ce diagnostic local de sécurité porte sur les deux communes urbaines satellites de Conakry, à savoir Coyah et Dubréka, avec, en toile de fond, la perspective de la constitution du vaste ensemble urbanistique cohérent dit du Grand Conakry.

Pour accéder au Diagnostic local de sécurité 2016 Coyah et Dubréka, veuillez cliquer sur le lien.

Paper

Un indice d’insécurité pluridimensionnel au service de la police de proximité

Avec l’introduction de la police de proximité, la notion d’insécurité s’est complexifiée. Aux traditionnels taux de criminalité sont venus s’adjoindre de nouvelles dimensions comme le sentiment d’insécurité, les niveaux d’incivilité ou encore la perception du risque d’être cambriolé. Si, mis bout à bout, ces différents indicateurs - mesurés le plus souvent par des sondages représentatifs - cernent mieux le phénomène de l’insécurité locale dans sa totalité, leur multiplication complique l’évaluation des taux d’insécurité faute de posséder une mesure synthétique, globale, qui résume cette complexité. Les avancées dans la construction d’indices pluridimensionnels permettent d’imaginer une solution à ce problème. S’inspirant des études sur la pauvreté, ce papier montre comment on peut construire un indice mesurant l’insécurité locale tout en tenant compte de la multiplicité de ses facettes. Il formule quelques indicateurs synthétiques mesurant l’incidence de l’insécurité, la sévérité de celle-ci, l’extrême insécurité et la « sensibilité » de quartiers. Ces indicateurs - et l’usage qu’on peut en faire pour définir des stratégies locales de police de proximité - sont illustrés à partir d’exemples de villes guinéennes et congolaises.

Pour accéder à l'étude Un indice d’insécurité pluridimensionnel au service de la police de proximité, veuillez cliquer sur le lien.

Paper

Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l'Ouest

Ce monitoring trimestriel, publié par le GRIP depuis 2011, a pour but de suivre la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest avec un accent plus particulier sur le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal. Il se penche sur les questions de sécurité interne au sens large, les tensions régionales, la criminalité et les trafics transfrontaliers.

Afin d'accéder à l'analyse, Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l'Ouest, veuillez suivre le lien.

Paper

Quatre villes provinciales de guinée: de la sécurité à l’accès à la justice

Cette étude compare les niveaux de sécurité et d'accès à la justice dans 4 villes de Guinée à partir de données de sondage récoltées en 2018.

Ce rapport réalise un portrait des quatre villes majeures – Kindia, Kankan, Labé et N’Zérékoré – de la province guinéenne et analyse les questions liées à la sécurité publique et l’accès à la justice tout en traitant l’insécurité présentes dans les quatre villes. L’objectif est de prendre connaissance des problèmes de sécurité rencontrés par les résidents de ces villes en amont de l’introduction de la police de proximité dans deux d’entre elles : Kindia et Kankan. Le rapport se livre donc à un exercice diagnostic qui doit permettre de mieux assister la police locale dans le renforcement de ses capacités et sa stratégie. Ensuite, une étude de l’accès à la justice dans ces mêmes quatre villes sera menée dans la perspective de l’installation ou du renforcement des Maisons de justice dont le mandat est d’améliorer l’information sur la justice, guider la population dans un système qui leur paraît trop souvent compliqué et opaque, et offrir des services de médiation aux parties qui le souhaitent.

Pour accéder au rapport, Quatre villes provinciales de guinée: de la sécurité à l’accès à la justice, veuillez suivre le lien.

Paper

Guinée: La Police et le Système Judiciaire

La police et le système judiciaire guinéens sont sujets à des problèmes structurels qui les empêchent de dispenser aux citoyens une assistance efficace. Les abus de pouvoir et violences physiques font partie des méthodes policières en usage. La justice,
connue pour ses lenteurs faute de moyens et d’indépendance, manque aussi par conséquent de légitimité aux yeux de la population. La corruption est un problème majeur qui affecte les deux institutions, suggérant que les riches sont au-dessus des
lois. Dans ce contexte, la plupart des conflits entre citoyens ordinaires se résolvent sans recours aux instances judiciaires, même si le droit coutumier n’a aucun statut officiel dans le pays.

Pour trouver cet article, veuillez suivre ce lien.

Paper

Access to Justice Assessment for Guinea

This report is the product of a partnership between La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) and ABA ROLI. RADDHO undertook the majority of the research in this report, using a research plan based upon the AJAT and developed during working groups with ABA ROLI. RADDHO then analyzed the data collected and drafted this report, with ABA  ROLI providing multiple rounds of commentary and edits. The final report was reviewed by experts and key stakeholders in Guinea and, after a final edit, was published in English and French.

The findings in this report are based on qualitative research methodologies, and are intended to present an informative analysis of access to justice in Guinea. Data for this report was collected through semi-structured interviews. Most interviews were conducted between January 2011 and March 2011, although further research was conducted throughout 2011. Research was
conducted primarily in Conakry. Close to 200 people were interviewed, including magistrates, lawyers, prosecutors, law enforcement agents, execution officers, notaries, government officials,law professors, civil society representatives, journalists, mayors, heads of neighborhoods, heads of sectors, imams, priests and heads of family. A number of victims of domestic violence, harassment, and unfair inheritance were also interviewed, and their testimony, with fictional names added, greatly enriches this report. Records of individuals interviewed, whose names are kept confidential and whose time and assistance are highly appreciated, are on file with RADDHO and ABA ROLI. Prior to, and during, the assessment process, a review of key legislation and secondary sources was also conducted.

Paper

Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l’Ouest – Avril à juin 2019

Ce monitoring a pour but de suivre la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest avec un accent plus particulier sur le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal. Il se penche sur les questions de sécurité interne au sens large, les tensions régionales, la criminalité et les trafics transfrontaliers.

Pour acceder  à l'intégralité de la publication, Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l’Ouest – Avril à juin 2019 veuillez cliquer sur le lien.

Paper

Insécurité Maritime dans le Golfe de Guinée : Vers une Stratégie Régionale Intégrée ?

L’insécurité maritime se confirme comme l’une des menaces persistantes à la stabilité des États riverains du golfe de Guinée. En dépit d’une prise de conscience croissante et de la volonté politique d’y faire face, l’augmentation rapide des actes de piraterie a pris de court plusieurs pays de la région. L’absence d’un dispositif commun, relativement complet, de surveillance et de lutte contre la piraterie, limite encore la portée des initiatives prises par certains États, et qui ne couvrent pas l’ensemble de la région du golfe de Guinée. Une stratégie à long terme passe par la mutualisation des moyens, et par la coopération entre les trois organisations régionales, la CEEAC, la CEDEAO et la Commission du golfe de Guinée, ainsi que par l’implication d’autres acteurs du secteur maritime concernés par la lutte contre la piraterie dans la région.

Veuillez suivre ce lien sur l'Insécurité Maritime dans le Golfe de Guinée :  Vers une Stratégie Régionale Intégrée afin de lire la publication.

Paper

Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l’Ouest – juillet à septembre 2019

Ce monitoring trimestriel, publié par le GRIP depuis 2011, a pour but de suivre la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest avec un accent plus particulier sur le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal. Il se penche sur les questions de sécurité interne au sens large, les tensions régionales, la criminalité et les trafics transfrontaliers. Ce monitoring trimestriel couvre la période juillet à septembre 2019. 

Afin d'accéder à l'analyse, Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l'Ouest - julliet à septembre 2019, veuillez suivre le lien.

Paper

African Development Fund - Republic of Guinea Results Based Country Strategy Paper

The present Results-based Country Strategy Paper for 2005-2009 comes at a time when Guinea has just concluded a 12-month Staff-
Monitored Program (SMP) with the IMF, which is needed for a new PRGF that will enable the country to reach the completion point of the enhanced HIPC Initiative. This strategy was prepared following a results-based approach and is therefore a mechanism for programming Bank activities and monitoring their impact. The interventions described in the interim strategy will concentrate on two areas of focus, namely: (i) consolidation
of infrastructure that boosts growth; and (ii) improvement of basic social services.

Paper

Livres

Security Sector Governance in Francophone West Africa

Experience shows that successful democratic transitions need to be underpinned by a security sector that is effective, well managed, and accountable to the state and its citizens. This is why it is so important to carefully examine security sector governance dynamics in contexts where security has often remained a 'reserved domain.' Understanding the issues and perspectives that divide political elites, the security sector, and citizens is the only way to develop security sector reform programs that are legitimate and sustainable at the national level. Through drawing on the close contextual knowledge of practitioners, researchers, and diverse local actors, this book supports this goal by analyzing security sector governance dynamics in each of the nine Francophone countries within West Africa. From this basis, strengths and weaknesses are analyzed, local capacities evaluated, and entry points identified to promote democratic security sector governance in the West African region. (Seri

Book

Gouvernance et Réforme du Secteur de la Sécurité en Guinée

Le bilan de plus de cinquante ans d'indépendance (1958-2010), en matière de relations entre l'armée et le pouvoir et entre l'armée, les forces de sécurité et les citoyens guinéens est très préoccupant. La réforme du secteur de la sécurité (RSS) est indispensable pour redéfinir les fonctions des forces de défense et de sécurité, éduquer et professionnaliser les forces, restaurer la justice, recréer des relations de confiance civilo-militaires, penser à la réconciliation nationale.

Book

Autres documents

UNDPKO SSR Newsletter No. 13, January-March 2012

The SSR Newsletter, published on a quarterly basis, is aimed at providing an update on recent activities of the SSR Unit and an overview of upcoming initiatives, in addition to sharing relevant information and announcements with the greater SSR community.

Other Document

United Nations SSR Newsletter, no. 26, January-August 2017

The latest UN Security Sector Reform newsletter covers the period January to August 2017 and highlights:

  • High-Level Conference on the Role of SSR in Sustaining Peace: Challenges and Opportunities
  • High-level dialogue on global experiences in SSR: Implications for the UN SSR agenda
  • Expert-level Discussion on SSR in Mali
  • Annual  Inter-Agency SSR Task  force  WORKSHOP
  • Supporting the Reform of the Somali Security Sector
  • Reminiscence from the field: Guinea 
Other Document

L’impératif de la construction et du renforcement des administrations, une urgence et une priorité pour la Guinée

L'auteur de cette tribune défend l'idée selon laquelle, compte tenu du niveau de déliquescence de l’État en Guinée, l’ambition tout à fait légitime de construire des institutions fortes passe par une meilleure gouvernance impulsée par un leadership de qualité. 

Pour accéder à l'intégralité de la tribune L’impératif de la construction et du renforcement des administrations, une urgence et une priorité pour la Guinée, veuillez suivre le lien. 

Other Document

La Guinée à la croisée des chemins

Après avoir rompu avec des décennies de régime autocratique, le progrès démocratique est à nouveau menacé en Guinée. Le président Alpha Condé manœuvre en effet pour réviser la constitution et rester au pouvoir pour un troisième mandat.

Pour accéder à l'intégralité de l'article La Guinée à la croisée des chemins, veuillez suivre le lien. 

Other Document