Sandy Africa

Other Documents

Laboratoire d’apprentissage sur la gouvernance et la réforme du secteur de la sécurité en Afrique

L'African Security Sector Network (ASSN) et le Centre de Genève pour le contrôle démocratique des forces armées (DCAF), avec l'aide financière de l'Open Society Foundation (OSF), ont organisé  un séminaire à Dakar (Sénégal) du 26 au 27 avril 2016. Le séminaire était intitulé "Laboratoire d’apprentissage sur la gouvernance et la réforme du secteur de la sécurité en Afrique".

Moving-from-concept-to-practice-SSR-in-West-Africa
"

... Si elle (la RSS) est traitée comme un processus technique soutrait de la sécurité, des réalités socio-économiques et culturelles et politiques nationales, elle ne réussira pas.

"

Le laboratoire d'apprentissage était un évènement de deux jours qui rassemblait principalement des experts africains (chercheurs, universitaires, responsables politiques et professionnels) avec une expérience pratique dans le secteur de la sécurité, la réforme du secteur de la sécurité (RSS) et la gouvernance du secteur de la sécurité (SSG) en Afrique. Le laboratoire avait débuté par une session d'introduction qui avait bénéficié de la présence de son Excellence le Dr. Mohamed Ibn Chambas, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et chef du Bureau des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWAS).

Le laboratoire a été divisé en six sessions, dont découle les documents suivants:

Pour soutenir ces réflexions, le document d'information (en anglais) fournit une compréhension de base des concepts SSG / R, les politiques et la pratique.

Au vu des opportunités et défis à la RSS identifiés lors du laboratoire, une session de conclusion a résumé les options et recommandations. Des points d'entrée potentiels pour l'engagement africain et international dans la promotion d'une approche RSS et gouvernance basée sur la reddition de comptes, l'État de droit et les droits de l'homme.

Vous pouvez accéder aux documents via le lien suivant:

Laboratoire d’apprentissage sur la gouvernance et la réforme du secteur de la sécurité en Afrique.

Ces documents sont également disponibles en English.

Other Document

Surveillance et contrôle démocratiques et civils

Ce document de réflexion, élaboré par Sandy Africa (ASSN) pour le Laboratoire d’apprentissage sur la gouvernance et la réforme du secteur de la sécurité en Afrique, explique que la surveillance et le contrôle démocratiques et civils sont nécessaires, mais non exclusifs, pour assurer des services de sécurité responsables et légitimes. La surveillance démocratique et civile recouvre le mandat confié à un organe d’exiger d’une autre entité qu’elle rende compte de ses actions. L’auteur met en avant le fait que dans des pays en situations de conflit armé, le secteur de la sécurité fait l’objet d’une surveillance démocratique et civile faible, voire inexistante. En cas de cessation des hostilités, une fenêtre d’opportunité peut s’ouvrir, mais même dans ce cas de figure les défis immédiats sont le maintien et le renforcement de la paix. Par contre, si la situation politique connaît des changements favorables et décisifs, alors la possibilité de mettre en place un contrôle civil effectif devient nettement plus favorable. 

Other Document