« Action pour le maintien de la paix » : dernier avatar de l’éternelle réforme des opérations de paix de l’ONU

L’ « Action pour le maintien de la paix » s’inscrit dans un processus de longue haleine qui, depuis plusieurs années, alterne la réflexion doctrinale et les réformes des activités de maintien de la paix conduites par l’ONU. Pour bien saisir la portée de l’initiative d’Antonio Guterres, il s’indique de revenir sur les principales étapes de ce processus et de comprendre le lien étroit qui le relie au contexte international. On pourra alors analyser à cet aune le contenu de l’ « Action pour le maintien de la paix » et évaluer les perspectives d’une issue positive.

Depuis leur premier déploiement, les opérations de maintien de la paix des Nations unies sont engagées dans un perpétuel processus de réforme. Il suffit d’un rapide coup d’œil sur ce processus, toujours en court, pour identifier sa caractéristique essentielle : absentes de la Charte des Nations unies et, pour cette raison, longtemps dépourvues de conceptualisation doctrinale, les opérations de maintien de la paix se sont développées de manière essentiellement ad hoc et incrémentales au gré des crises internationales et des expériences de terrain. Ce processus évolutif est ainsi balisé par une succession de rapports qui adoptent une perspective à la fois rétrospective – tirer les leçons du passé – et prospective : dessiner le cadre des opérations de la décennie suivante.

Afin d'accéder à l'analyse, « Action pour le maintien de la paix » : dernier avatar de l’éternelle réforme des opérations de paix de l’ONU, veuillez suivre le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Organisation Type(s) Types