Extrême-Nord du Cameroun : nouveau chapitre dans la lutte contre Boko Haram

Alors que le conflit entre les forces de sécurité camerounaises et Boko Haram baisse en intensité dans l’Extrême-Nord du Cameroun, deux enjeux sont essentiels pour une paix durable : le devenir des anciens membres, y compris combattants, du mouvement jihadiste, et celui des comités de vigilance. Une politique adéquate à l’égard des anciens membres de Boko Haram pourrait pousser les combattants camerounais encore actifs à se rendre. De leur côté, certains membres des comités de vigilance pourraient se tourner vers des activités criminelles après la fin du conflit s’ils ne sont pas encadrés.

Le gouvernement camerounais devrait poursuivre en justice les militants les plus dangereux et préparer la réinsertion dans leurs communautés des anciens membres de Boko Haram considérés comme un moindre risque. Il devrait aussi dissoudre certains comités de vigilance et en maintenir d’autres comme auxiliaires des forces de police.

Afin d'accéder à l'analyse, Extrême-Nord du Cameroun : nouveau chapitre dans la lutte contre Boko Haram, veuillez suivre le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Country

Organisation Type(s) Types