Guillaume Lacaille

Conseiller principal RSS et Chef d'équipe du conseil opérationnel

Guillaume Lacaille est conseiller principal en RSS et le chef du conseil opérationnel de ISSAT. Il a acquis plus de 15 ans d'expérience en matière de réforme de la sécurité, de stabilisation et de consolidation de la paix, principalement en Afrique dans des pays fragilisés par des conflits. Il a occupé différents postes d'analyste, de conseiller et de gestionnaire de programme dans des missions de terrain de l'UE et de l’ONU, des agences de développement et un centre de recherche international.

De mi-2014 à mi-2017, il a été détaché par l'Unité de stabilisation du Royaume-Uni à EUCAP Sahel Mali en tant que conseiller politique du chef de mission. Basé à Bamako, il a soutenu la réforme des forces de sécurité maliennes et la mise en œuvre de la stratégie de sécurité européenne au Sahel. De 2011 à mi-2014, il a travaillé en tant qu'expert indépendant pour l'ONU, la Banque mondiale, les gouvernements suisse et britannique en particulier pour améliorer les stratégies des donateurs en République démocratique du Congo. Entre autres missions, il a été détaché en tant que conseiller en stabilisation par le Département suisse des affaires étrangères à la MONUSCO, la mission de maintien de la paix de l'ONU, et il a travaillé pour DFID à Kinshasa en tant que responsable d’un programme de recherche en économie politique de 1,9 million de livres. De 2008 à 2010, Guillaume a été l’analyste principal sur la RDC à International Crisis Group, basé à Nairobi. Il mené des recherches de terrain et rédigé plusieurs rapports ICG couvrant divers domaines, notamment l’évolution politique du pays et les insurrections au Kivu. De 2005 à 2008, il a servi successivement dans les missions de maintien de la paix de l'ONU en Côte d'Ivoire (ONUCI) et au Congo (MONUC). Pour cette dernière, Guillaume était basé à Goma comme officier politique de l'unité DDRRR chargée de désarmer et de rapatrier les combattants des groupes armés rwandais, ougandais et burundais.

Avant de travailler en Afrique, Guillaume était attaché politique à l'ambassade de Luxembourg à Washington lors de la présidence luxembourgeoise de l'UE de 2005. Il a également complété un service militaire de 18 mois en France en tant que sous-lieutenant analyste à l’état-major des armées. Guillaume détient un Master en sécurité internationale de l'Université de Georgetown et une Maîtrise en sciences de gestion de l'Université de Paris Dauphine. Il parle l'anglais et le français.