Un test pour la démocratie au Bénin

Les récentes élections législatives sans opposition au Bénin constituent une tentative de consolidation du pouvoir au détriment des acquis démocratiques. Le Bénin a longtemps été salué comme un « modèle de la démocratie » et ce jusqu’aux dernières élections législatives—puisque considérées comme une imposture par des observateurs indépendants—ont sérieusement ébranlé l’image que le pays s’était forgée au prix d’efforts considérables. Le 28 avril dernier, le Bénin a élu une nouvelle Assemblée nationale. Toutefois, en raison de nombreux obstacles de dernière minute placés par le gouvernement du président Talon, seuls les partis loyalistes ont pu présenter des candidats, aboutissant ainsi à l’élection d’une simple chambre d’enregistrement. L’opposition a boycotté les élections, entraînant un taux de participation très faible de 27 %. En réaction à des manifestations massives, l’armée a ouvert le feu sur des manifestants non armés, causant la mort d’au moins quatre civils.

Pour acceder  à l'intégralité de l'entretien, Un Test pour la démocratie au Bénin, veuillez cliquer sur le lien.

Licence

Country