Bruno Charbonneau

Policy and Research Papers

Introduction: Peace Operations and Francophone Spaces

This introductory article presents the history of francophone spaces to critically assess their specificity, and to situate them in academic debates on peace operations. It argues that the specificity is the inescapable a priori context of peace missions, even if this context is rapidly evolving and in interaction with non-francophone spaces. The specificity is nevertheless increasingly difficult to identify, as new practices and conditions emerge and as the lines between different francophone spaces and between francophone and non-francophone spaces are increasingly fluid. The article explores the range of possibilities that emerge from such interrogations, and emphasizes that to add the experiences of ‘francophone spaces’ to analyses of peace operations is to confront the dynamics of inclusion and exclusion already expressed by the terms ‘francophone’ and francophonie. This approach points to where and how hegemonic practices move and change between locations and different contexts, and where and how the organization or reorganization of power is negotiated, imposed and/or resisted across ‘francophone’ and ‘non-francophone’ spaces.

To view this article, please follow this link.

Paper

Quels futurs pour le maintien de la paix et la gouvernance sécuritaire en Afrique? Ordre, violence et légitimité

Capture1

En juin 2015, par le Groupe indépendant de haut niveau chargé d’étudier les opérations de paix a remis le rapport HIPPO  au secrétaire général des Nations unies. Le Groupe a procédé à un examen approfondi des opérations onusiennes de maintien de la paix (OMP) dans un contexte où celles-ci continuent de se développer. Le nombre total de personnes affectées aux 16 opérations en cours, en date du 30 avril 2016, est de 121 780 sur le terrain, et 86 % sont déployées en Afrique. Ces opérations évoluent dans un contexte d’opérations contre-terroristes au Mali, de déploiement d’une brigade d’intervention « robuste » en République démocratique du Congo, d’une résurgence de guerre civile au Sud-Soudan et d’effondrement de l’État en République centrafricaine.

Le rapport d’analyse Francopaix publié par la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques (Université du Québec à Montréal) ne se penche pas directement sur les recommandations du rapport HIPPO ou sur les débats qu’il a soulevés autour de l’efficacité des opérations de maintien de la paix. Plutôt, les auteurs se concentrent sur des questions fondamentales qui relèvent trop souvent de prémisses non dites. Ces prémisses permettent, notamment, de légitimer les missions de paix, mais aussi, selon leur analyse, de cacher la crise d’identité et la crise de légitimité des opérations du maintien de la paix.

Pour accéder au rapport d’analyse Quels futurs pour le maintien de la paix et la gouvernance sécuritaire en Afrique? Ordre, violence et légitimité, veuillez cliquer sur le lien.

Paper

Les dilemmes de l’intervention internationale au Mali

Ce rapport propose une analyse de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Il se concentre particulièrement sur la division du travail entre la MINUSMA et l’Opération Barkhane et analyse comment cette division influence le travail de la MINUSMA et les possibilités de résolution du confit au Mali.

Pour accéder à cet article, veuillez suivre le lien. 

Paper