Violence contre la police : quelle protection ?

L’année 2016 a été pour la police française parmi les plus difficiles à vivre depuis plusieurs décennies. La menace terroriste est devenue une réalité installée qui s’est démultipliée en agressions ciblées et répétées contre des policiers. L'institution policière a eu à faire face aussi à une tension des mouvements sociaux et à gérer également des évènements nationaux extrêmement lourds en matière de mobilisation d’effectifs, comme la COP 21 ou l’Euro 2016. Ce contexte a produit des réactions de colère interne à l’institution et posé de manière concrète la question de la protection de ses agents. Ce numéro des "Cahiers de la sécurité et de la justice" (publié par l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice) revient sur cette situation en proposant une série d’analyses sur la problématique de la protection des policiers dans l’exercice de leurs fonctions, en abordant le problème au plan du droit pénal et du droit public, mais aussi avec une réflexion d’ordre sociologique et historique.

Pour accéder à Violence contre la police : quelle protection ?, veuillez cliquer sur le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike