Les ex-combattants tournent le dos aux violences communautaires

Avant, ces jeunes combattants semaient la terreur. Désormais, ils ont déposé les armes pour faire la paix, dans le cadre d'un processus de cohésion sociale, grâce au programme d’appui à la réinsertion des jeunes à risque et d’autres personnes affectées par le conflit armé en Centrafrique. Une initiative de la MINUSCA en cours d’exécution à Bangui ainsi que dans plusieurs villes de province.

Pour accéder à la vidéo Les ex-combattants tournent le dos aux violences communautaires, veuillez suivre le lien.

*9*****