African Union

African Union

Videos

Presentation at 3rd Annual Peacekeeping Africa Conference, Johannesburg, South Africa

Security Capacity Building (SCB) is the main vehicle of support to African Peace Support Operations Troop Contributing Countries (PSO TCC) whether through aid or the market place. Introducing the Governance element into the assistance to African PSO TCC can yield benefits. This implies:

  • including issues related to accountability (behavioural and performance related),
  • inclusiveness,
  • efficiency,
  • oversight,
  • management,
  • leadership,
  • legitimacy and
  • linkage into wider institution-building processes of the organisations of the partner countries in charge of training and deployment of troops, police and civilians to PSOs.

In this video, Thammy Evans, Deputy Head of ISSAT,  reflects on the Security Capacity Building and the Training of PSO personnel in SSR where she discusses training for peace support operations, the role of peacekeeping training centres, institution- and capacity building. The video was presented at the 3rd Annual Peacekeeping Africa Conference that took place in Johannesburg, South Africa on 29 - 30  August 2017.  

For full access to the video, ISSAT Presentation at the 3rd Annual Peacekeeping Conference, kindly follow the link. 

video

Policy and Research Papers

Rapport sur le Conseil de paix et de sécurité 89 de l'Union Africaine

Ce rapport de l'Institut des Etudes de Sécurité revient sur la 89e session du Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union Africaine. Il évoque notamment l’établissement d’une zone de libre-échange continentale, aborde la thématique des enfants soldats, un sujet brûlant dans certaines zones de guerre comme au Soudan du Sud, se penche sur les clés de la réussite des nombreux candidats à la présidence du Libéria, et détaille un nouveau modèle de financement de l’UA qui permettrait aux États membres de payer leur cotisation de manière régulière et ponctuelle.

Pour accéder au Rapport sur le Conseil de paix et de sécurité 89 de l'Union Africaine, veuillez suivre le lien.

Paper

Logistics Partnerships in Peace Operations

Logistics support is both critical to the safety and health of peacekeepers and vital to success at every stage of a peace operation—especially in the high-threat environments where both UN and regional peace operations are increasingly deployed. Contemporary peace operations are based on logistics partnerships, with support provided by a range of actors including states, international organizations, and commercial contractors.

This report focuses on logistics partnerships that support UN operations and regional peace operations in Africa. Drawing on two UN missions and fifteen regional operations in Africa, it describes, compares, and traces the evolution of these two kinds of logistics partnerships and provides recommendations for improving them. 

For full access to Logistics Partnerships in Peace Operations, kindly follow the link.

Paper

Nouveau départ pour les relations entre l’Union africaine et l’Union européenne

Ce rapport a été rédigé à partir d’entretiens approfondis avec des représentants officiels de l’UA et de l’UE et de leurs Etats membres, effectués à Addis-Abeba, Bruxelles, Berlin, Djouba, La Haye, Londres, Nairobi et Pretoria entre janvier et octobre de cette année. Il fournit une analyse détaillée des relations entre les deux institutions, identifie et évalue les points de désaccord, examine les préoccupations et les doléances et suggère des moyens de consolider les liens en réduisant l’écart qui les sépare aujourd’hui.

Pour accéder à l'article Nouveau départ pour les relations entre l’Union africaine et l’Union européenne, veuillez suivre le lien. 

Paper

Sept priorités pour l’Union africaine en 2018

Les dirigeants de l’Union africaine (UA) se réunissent à la fin du mois de janvier pour leur sommet biannuel. Les réformes institutionnelles et financières vitales pour l’organisation seront probablement en tête des priorités de l’UA en 2018, mais elle devra veiller à ce que ces réformes ne lui fassent pas oublier ses objectifs de prévention et de résolution des conflits.

Les conflits africains ont évolué : les nouvelles menaces, telles que le jihadisme transnational et les réseaux criminels, aggravent les conflits plus traditionnels. Les enjeux géopolitiques sont de plus en plus complexes. C’est dans ce contexte que vont se dérouler, sur le continent, dix-huit scrutins électoraux, qui sont souvent déclencheurs de crises politiques et de violence en 2018.

L’UA doit se concentrer sur les conflits africains les plus graves et sur les pays dans lesquels elle peut avoir une réelle influence : le Soudan du Sud, la République centrafricaine et la Somalie. La priorité est de faire avancer les préparatifs électoraux en République démocratique du Congo et d’envoyer des équipes d’observateurs en amont au Cameroun, au Mali et au Zimbabwe.

Pour accéder à Sept priorités pour l’Union africaine en 2018, veuillez suivre le lien. 

Paper

Seven Priorities for the African Union in 2018

This briefing presents the Seven priorities for the African Union in 2018, the AU having embarked on a potentially radical reform process, which if fully implemented could prove as significant as the 2002 transformation of the Organisation of African Unity into the African Union. Current reforms, spearheaded by Rwanda’s President Paul Kagame at the behest of the Assembly, aim to reduce the AU’s focus to just four areas: peace and security; political affairs; the establishment of a continental free trade area; and voice and representation in global affairs.

For full access to the report, Seven Priorities for the African Union in 2018, please follow the link.

Paper

Optimism and Unaddressed Challenges After AU Summit

This report takes a look at the state of socio-economic development expectations following the 2018 African Union Summit. It also showcases the challenges that remain in the region. Many of those concerned about the current and future state of their countries were optimistic following the conclusion of the AU Summit, hopeful that the Summit would result in a successful push towards achieving the goals of socio-economic development on the continent.

For full access to the report, Optimism and Unaddressed Challenges After AU Summit, please follow the link.

Paper

Sept priorités pour l’Union africaine en 2018

L’année 2018 pourrait apporter des changements majeurs pour l’Union africaine (UA) qui se propose de mettre en œuvre un large programme de réformes institutionnelles et financières. A la fin du mois de janvier, le président du Rwanda Paul Kagame, initiateur et chef d’orchestre de ce processus, reprendra la présidence de l’Assemblée de l’UA, l’organe suprême de décision de l’organisation, ce qui implique que ces réformes seront une des priorités de l’UA. Les changements qui seront opérés sont essentiels pour la santé à long terme de l’organisation, mais leur mise en œuvre ne sera pas une mince affaire. 

Confrontée à de nombreux enjeux de paix et de sécurité, l’UA devrait se concentrer à la fois sur les crises les plus graves de l’Afrique et sur celles dans lesquelles l’organisation continentale a un rôle actif à jouer. Partant de ce postulat, ce briefing revient sur les priorités de l’UA en 2018. Parmi ces priorités figurent les importants efforts de réforme, la nécessité de contenir les frictions entre le Maroc et la République arabe sahraouie démocratique (RASD) pour qu’elles ne perturbent pas les travaux de l’organisation ; aider à résoudre ou à éviter d’éventuelles crises liées aux élections en RDC, au Cameroun, au Mali ou au Zimbabwe et gérer les conflits en République centrafricaine, en Somalie et au Soudan du Sud.

Pour accéder à l'article Sept priorités pour l’Union africaine en 2018, veuillez suivre le lien.

Paper

How might Democratisation Affect Military Professionalism in Africa? Reviewing the Literature

The search continues for methods to improve security for development in Sub-Saharan Africa.One of the important actors in this security arena is Sub-Saharan African governments’ armies. Much of their capability to meet security challenge depends on how militarily professional they are. The wave of democratic evolution in Africa since 1990 also affected military professionalism. This article reviews three models for assessing how democratisation might affect military professionalism in Sub-Saharan Africa, with special attention to post-conflict states.

For full access to the paper, How might Democratisation Affect Military Professionalism in Africa? Reviewing the Literature, please follow the link.

Paper

The Eastern Africa Standby Force: History and Prospects

The Eastern Africa Standby Force is one of the five planned regional forces of the African Standby Force (ASF). Since February 2004 work has been underway to raise an Eastern Africa brigade to operational status. However, Eastern African states may prefer to solve their security problems in a unilateral military fashion, rather than through the integrated model of the ASF. Resources, as always in Sub-Saharan Africa, are scarce, operational capability appears to be growing only slowly, and significant training and airlift problems are unsolved. As these problems are common to all five brigades, some thoughts are presented in the conclusion to provide a simplified ASF way forward.

For full access to the paper, The Eastern Africa Standby Force: History and Prospects, please follow the link.

Paper

Convention de Kinshasa: défis et espoirs après la Première Conférence des États parties

Afin d'atteindre l’objectif d'un Continent exempt de conflits, les États d’Afrique centrale se sont dotés en 2010 de la Convention de l’Afrique centrale pour le contrôle des armes légères et de petit calibre. La tenue d'une Première Conférence est un signe de la volonté des membres de maitriser la circulation des ALPC.

Afin d'accéder à l'analyse, Convention de Kinshasa: défis et espoirs après la Première Conférence des États parties, veuillez suivre le lien.

Paper

Huit priorités pour l’Union africaine en 2019

En 2019, l’Union africaine (UA) sera confrontée à de nombreux défis, alors que les conflits anciens et nouveaux parcourent tout le continent. International Crisis Group a ainsi identifié sept crises particulièrement aigües qui vont façonner l'année et le travail de l’organisation régionale qui doit aussi poursuivre ses réformes institutionnelles. 

Pour accéder à l'article, Huit priorités pour l’Union africaine en 2019, veuillez suivre le lien.

Paper