Centre International pour la Paix et les Droits de l'Homme (CIPADH)

http://www.cipadh.org/
No programmes have been added yet.
No support mandates have been added yet.
No vacancies have been added yet.

Policy and Research Papers

La justice, arme des populations autochtones au Guatemala?

Les « diamants du sang » et les mines de coltan qui financent les groupes armés en République Démocratique du Congo sont des exemples tristement célèbres de l’hégémonie et de l’impunité des multinationales extractives, s’enrichissant au prix de graves violations des droits de l’homme. Les populations locales ou autochtones restent trop souvent impuissantes face au pouvoir politique et financier de ces acteurs transnationaux qui profitent de systèmes juridiques faibles ou irresponsables. Toutefois, le nombre croissant de poursuites judiciaires menées par des communautés Mayas au Guatemala contre des entreprises canadiennes tend à démontrer l’existence des voies légales pour empêcher les violations de leurs droits fondamentaux et faire entendre leurs revendications. 

Publiée par le Centre International pour la Paux et les Droits de l'Homme (CIPAH), cette analyse est disponible ici.

Paper

La Syrie et la Libye: une crise partagée

Dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, la Syrie et la Libye sont en proie à l'instabilité politique et se distinguent en tant que pays générateurs d'importants flux migratoires. Dans cette analyse, le visage syrien et libyen de la migration africaine est présenté avec un regard particulier sur le contexte régional dans lequel il se situe. En particulier, il s’agit de faire état de l’intensification de la pression migratoire de la Syrie et de la Libye sur leurs pays voisins. 

La crise humanitaire et sécuritaire qui fait rage en Syrie et en Lybie est un lourd fardeau que partage la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord dans son ensemble. Bien que les naufrages en Méditerranée fassent l’objet d’une attention médiatique accrue, ils ne sont pas la seule conséquence de l’instabilité dans la région. Des conséquences aussi tragiques peuvent être repérées au Liban, en Jordanie, en Turquie, en Tunisie et en Egypte.

Vous pouvez lire l'article ici.

Paper

Sri Lanka: Une résolution historique pour la justice

La communauté internationale a applaudit, jeudi 1er Octobre 2015, l’adoption d’une Résolution internationale reconnaissant l’existence de crimes de guerre au Sri Lanka qui ouvre la voie vers une réparation des victimes et une réconciliation de la population. Cette avancée résulte d’un rapport du Haut-Commissariat sur les droits de l’homme des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Sri Lanka qui a été présenté au Conseil des Droits de l’Homme le 30 septembre 2015

Lien vers le document: Sri Lanka: Une résolution historique pour la justice

Paper

La société civile tunisienne en colère : entre amnistie et justice transitionnelle

Cet article se focalise sur la Tunisie, où depuis 2015, une loi dite de « réconciliation économique » anime les débats. Après avoir été adoptée par le conseil des ministres en 2015, la discussion de ce projet de loi avait été suspendue. Depuis fin avril 2017, ce projet de loi a été remis à l’agenda politique. Il est aujourd’hui débattu au sein de la Commission de la législation générale, première étape avant un débat à l’Assemblée des Représentants du Peuple.  Manifestations et critiques de la part de la société civile, quel impact ce projet de loi peut avoir sur la justice transitionnelle tunisienne ?

Pour accéder à l'article La société civile tunisienne en colère : entre amnistie et justice transitionnelle, veuillez suivre le lien. 

Paper

Le non recours à la force armée: définition

Dans cet article de droit international, le CIPADH rappelle les déterminations juridiques de l'interdiction du recours à la force armée. Le principe du non-recours à la force est un concept de droit international public qui implique que les Etats doivent régler leurs différends internationaux par le biais de moyens pacifiques. La Charte des Nations Unies consacre ce principe fondamental mais le nuance également de deux exceptions qui sont l'autorisation du Conseil de sécurité et la légitime défense. 

Pour accéder à l'article Le non recours à la force armée: définition, veuillez suivre le lien.

Paper

Amérique Centrale : L'insécurité endémique des pays du triangle Nord

Cet article se penche sur la région d'Amérique Latine appelée « Triangle nord » (Guatemala, Honduras et Salvador), qui est devenue l’une des plus dangereuses au monde. Il souligne le rôle de l’échec des politiques de lutte contre les gangs, mais également de la pauvreté, de la corruption et de l’impunité dans l'aggravation de la violence. 

Pour accéder à l'étude Amérique Centrale : L'insécurité endémique des pays du triangle Nord, veuillez cliquer sur le lien.

Paper