Les difficiles leçons qu’AMISOM a dû apprendre en Somalie

En 2017, la Somalie a tenu des élections parlementaires et présidentielles dans une atmosphère relativement calme. La Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), qui est présente en Somalie depuis 2007, a joué un rôle primordial dans l’obtention de ce succès. Néanmoins, al Shabaab, le groupe militant islamiste qui avait déstabilisé la Somalie, demeure une menace sérieuse. Dans l’espoir d’obtenir une meilleure compréhension de l’état actuel de la mission, le Centre d’études stratégiques de l’Afrique s’est entretenu avec M. Simon Mulongo, le représentant spécial adjoint au Président du Conseil de la Commission en Somalie (D/SRCC) au sein de la Commission de l’Union africaine basée à Mogadishu.

Dans une interview avec le Centre d’études stratégiques de l’Afrique, Simon Mulongo, le représentant adjoint à la Commission de l’Union africaine à Mogadishu, a déclaré qu’AMISOM n’aurait pu obtenir le succès qu’elle a eu si elle avait continué à utiliser le modèle traditionnel du maintien de la paix.

Afin d'accéder à l'article, Les difficiles leçons qu’AMISOM a dû apprendre en Somalie, veuillez suivre le lien.

Licence

icon Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Country

Organisation Type(s) Types